Je suis déjà membre
Sos pronostics  
  • sos betting tips
  • Sos apuestas
  • Sos wetten

Pronostic Roland Garros

Retrouvez tous les pronostics Roland Garros de la rédaction Sospronostics.com. Les grosses affiches font l’objet de pronostic argumenté. Pour les retrouver, cliquez sur "Prono en détail".

Roland-Garros 2017 : Rafael Nadal en route pour la Decima ?

Du 28 mai au 11 juin, les coups gagnants et poings serrés vont animer la quinzaine de Roland-Garros. Grandissime favori, Rafael Nadal décrochera-t-il son dixième titre ? Novak Djokovic parviendra-t-il à conserver sa couronne ? La Next Gen va-t-elle faire parler d’elle ? Début de réponse.

Rafael Nadal, pour l'Histoire

Nadal

Monte-Carlo, Barcelone et Madrid : Rafael Nadal a commencé sa saison sur terre battue par une razzia. De retour à son meilleur niveau, le Majorquin n’a laissé que les miettes à ses adversaires, tous impuissants face au physique monstrueux de Rafa. Mais Rome l’a fait retomber sur terre : le jeune Dominic Thiem l’a écarté en quart de finale au terme d’un match de costauds. L’Espagnol n’arrivera donc pas invaincu à Roland-Garros, là où il tentera de décrocher son dixième titre. Un record de plus, pour un extraterrestre.

Le petit accroc subit à Rome peut rendre l’animal Nadal encore plus féroce. Et lorsque l’on voit qu’ils ne sont que deux, Robin Soderling et Novak Djokovic, à avoir réussi à faire tomber le Majorquin à Roland-Garros, l’immensité de la tâche à accomplir se révèle au grand jour. De retour au top, Rafael Nadal est favori de ce Grand Chelem. Son Grand Chelem. Personne ne semble en mesure de l’arrêter en trois sets gagnants. Pour nous, c’est bien l’Espagnol qui aura le sourire le dimanche 11 juin.

Dominic Thiem, outsider numéro un ?

Thiem

Oubliez les Djokovic, Murray et Wawrinka : le concurrent numéro un de Rafa Nadal dans ce Roland-Garros, c’est bel et bien Dominic Thiem. L’Autrichien a enchaîné les énormes performances sur terre battue cette saison, avec un titre à Rio de Janeiro, deux finales (à Barcelone et Madrid) ainsi qu’une demie à Rome.

Mais surtout, Dominic Thiem est le seul joueur à avoir battu le Majorquin sur l’ocre cette saison. C’était il y a quelques jours, en quart de finale du Masters 1000 de Rome justement (6-4, 6-3). Surpuissant et prenant son adversaire à la gorge pendant tout le match, il n’avait laissé aucune chance à un Nadal qui n’est plus invincible sur la surface. Il n’a cependant pas réussi à confirmer face à Novak Djokovic en demi-finale, avec une défaite sèche 6-0, 6-1. Le prodige du tennis mondial sera à coup sûr dans le top 3 dans quelques années. Peut-être même quelques mois. A lui de prouver son nouveau statut Porte d’Auteuil, sur toute une quinzaine, lui qui avait déjà atteint les demi-finales l’an passé.

Où sont passés Novak Djokovic et Andy Murray ?

Murray/Djokovic

Le grand Nole a fait son retour le temps d’un match. Seulement. A Rome, en demi-finale face à Dominic Thiem, le Serbe a distribué les coups gagnants et a totalement étouffé son adversaire (6-0, 6-1). Une victoire comme lors de ses grandes heures qui laisse présager à un retour en force de Djoko. Mais derrière, il n’a pas su confirmer et a pris la foudre face au jeune Alexandr Zverev en finale (6-4, 6-3).

Moribond cette saison, le Serbe a décidé de s’entourer d’André Agassi. L’électrochoc qui peut le ramener au sommet ? Pour espérer conserver sa couronne Porte d’Auteuil, Novak Djokovic devra normalement éliminer deux membres du Big Four, si la hiérarchie est respectée. Et actuellement, difficile d’imaginer le Serbe se défaire de Rafael Nadal ou même d’Andy Murray, pourtant loin de son meilleur niveau.

Justement, le Britannique est lui aussi aux abonnés absents en ce début d’année 2017. Toujours numéro un mondial, Andy Murray s’est déjà fait surprendre par Albert Ramos-Vinolas à Monte-Carlo, avant de tomber face à Berna Coric (Madrid) et contre Fabio Fognini (Rome). Agacé et affligeant dans le jeu, l’Ecossais n’arrive pas dans les meilleures conditions à Paris. Aura-t-il les capacités physiques et mentales pour défendre sa finale de l’an passé ?

Rafael Nadal peut effrayer les deux premiers au classement ATP. Le Majorquin mène 7-2 sur terre battue face au Britannique, et 15-7 contre Novak Djokovic sur cette surface. En plus de jouer à un niveau d’extraterrestre, Rafa possède un ascendant psychologique certain sur les deux finalistes de la précédente édition.

Alexander Zverev peut-il se faufiler entre les cadors ?

Zverev

Le sacre de l’Allemand lors du Masters 1000 de Rome restera l’une des surprises de ce début de saison. Loin de son meilleur niveau, le meneur de la Next Gen a pourtant réussi à se frayer un chemin jusqu’en finale, où il a battu un Novak Djokovic à la dérive (6-4, 6-3).

Avec ce titre, Alexander Zverev remonte dans la hiérarchie pour ce Roland-Garros. Mais peut-il tenir le coup au meilleur des cinq manches face à un Rafael Nadal des grands jours ? Peut-il faire craquer le mental d’acier de Novak Djokovic ou de Stan Wawrinka ? Fera-t-il mieux que son troisième tour de l’an passé ?

Stan Wawrinka, comme en 2015 ?

prono roland garros

Depuis 2014, Stan Wawrinka a pris la belle habitude de remporter un Grand Chelem par saison : Open d’Australie en 2014, Roland-Garros en 2015 et US Open en 2016. Si son jeu d’usure et de solidité du fond du court ne se prête pas à d’immenses performances sur gazon, notamment à Wimbledon, le Suisse étonne à chacun des tournois majeurs. Même lorsqu’il traverse sa saison dans l’indifférence générale, comme c’est le cas en 2017. Avec seulement 16 succès pour 8 défaites, le Vaudois est sur un rythme de top 50… Battu d’entrée par Benoît Paire lors du Masters 1000 de Madrid, il n’a pas réussi à traverser le tableau de Rome, où il est tombé au deuxième tour…

Avant de fouler les courts de Roland-Garros en 2015, Stanimal affichait un terrible bilan en début de saison avec 4 défaites pour seulement 6 victoires sur terre battue. Et pourtant, il avait triomphé sur Novak Djokovic en finale… Ne jamais sous-estimer Stan Wawrinka, c’est une des leçons à retenir pour ses futurs adversaires Porte d’Auteuil. Car l’animal peut surgir à tout moment.

Rebond sur terre pour les Français ?

Monfils

Saison après saison, à l’approche des beaux jours, c’est la même question qui revient : quel Français ira le plus loin à Roland-Garros ? Si les ambitions de titre Porte d’Auteuil restent pour le moment au stade des rêves chez les Tricolores, l’objectif numéro un pour chacun d’entre eux sera de figurer en deuxième semaine.

A ce petit jeu-là, c’est certainement Gaël Monfils qui a la faveur des pronostics. Le Parisien était certes blessé il y a peu de temps, mais le scénario est le même année après année. Cela n’empêche généralement pas La Monf’ de briller lors de son tournoi fétiche. Et s’il réussissait à faire tomber un mastodonte et à se frayer une place au soleil ?

Jo-Wil Tsonga est lui en plein doute. Avec seulement deux matchs disputés sur terre battue, le Manceau doit déjà avoir les yeux rivés sur Londres, où il aura beaucoup plus de chances de briller à Wimbledon. Roland-Garros ne lui réussit pas tellement, si ce n’est sa demi-finale perdue en 2013 face à David Ferrer. Richard Gasquet revient lui aussi de blessure et n’est pas encore dans le rythme. Mais sa combativité et son revers fracassant peuvent en faire dévisser plus d’un… Nick Kyrgios, écrasé l’an passé par le Biterrois, peut en attester… Lucas Pouille et Gilles Simon font figure de seconds couteaux. En cas de défaillance des cadors, il faudra tout de même compter sur eux pour faire respecter la hiérarchie.

Peu connus, ils peuvent vous épater !

Pablo Carreno-Busta :

Derrière Rafael Nadal et Roberto Bautista-Agut, Pablo Carreno-Busta est incontestablement le numéro trois espagnol. S’il réussit à sortir de grosses performances sur dur (demi-finale à Indian Wells en 2017), l’originaire des Asturies est particulièrement à l’aise sur terre battue. Et Pablo Carreno-Busta s’efforce de le rester, en disputant de nombreux matchs cette saison sur cette surface (24). Et avec succès, lui qui a remporté le tournoi d’Estoril début mai et qui a été finaliste en début de saison à Rio de Janeiro. Ses éliminations précoces à Barcelone, Madrid et Rome gâchent cependant ce beau tableau.

Aljaz Bedene :

23 matchs. Aljaz Bedene a disputé 23 rencontres sur terre battue depuis début avril. Surtout en Challenger, loin des yeux du grand public, le Britannique en a décroché deux (Sophia Antipolis et Barletta). Dans la foulée, à Budapest, il a fallu un impeccable Lucas Pouille pour le stopper en finale, lui qui sortait pourtant des qualifications. Sans être invité dans les tournois majeurs, Aljaz Bedene y réussit des performances, notamment au Masters 1000 de Rome où il a grandement tenu tête à Novak Djokovic au deuxième tour (7-6, 6-2 pour le Serbe). Il n’attend que de fouler les courts Porte d’Auteuil.

Albert Ramos-Vinolas :

Albert Ramos-Vinolas a été la révélation du dernier tournoi de Monte-Carlo. Successivement tombeur d’Andy Murray, Marin Cilic et Lucas Pouille, l’Espagnol a subi la foudre de Rafael Nadal en finale, mais l’important n’est pas là. Désormais, les amateurs de tennis savent que le circuit devra compter sur Albert Ramos-Vinolas, solide au fond du court et qui parvient à trouver des zones incroyables. Andy Murray peut en parler… Le Britannique a ensuite réussi à le faire tomber à Barcelone, au tie-break de la troisième manche. Comme Pablo Carreno-Busta, l’Espagnol a déçu à Madrid puis à Rome, avec des éliminations dès son entrée en lice contre Schwartzman et Isner.

Et chez les dames ?

pronos roland garros

En l’absence de Serena Williams (grossesse) et de Maria Sharapova (non-invitée), ce Roland-Garros côté féminin s’annonce plus ouvert que jamais. Garbine Muguruza ne scintille plus depuis son sacre surprise l’an passé Porte d’Auteuil, en battant justement l’Américaine en finale. Conserver sa couronne sera une mission extrêmement compliquée. Devant elle, Simona Halep et Angelique Kerber font office de favoris.

Cette année, le clan français peut réellement y croire, avec Kristina Mladenovic dans ses rangs, plus forte que jamais. Finaliste malheureuse à Stuttgart puis à Madrid, la Nordiste a décroché des victoires importantes cette saison sur terre battue. Et si c’était l’année d’une Française ? La dernière à avoir soulevé le Graal Porte d’Auteuil, c’était Mary Pierce en 2000. Une longue attente bientôt stoppée par Kristina Mladenovic ?


google + Facebook SosPronostics Twitter Sos Prono rss

Au sujet de SosPronostics.com

N°1 des forum de paris sportifs, avec + de 4 000 000 de messages, SosPronostics.com est une source inépuisable d’informations pour vos pronostics et vos paris en ligne. C’est aussi le rendez vous de nombreux parieurs pour vivre les matchs en direct et comparer les cotes.

Contactez-nous - Conditions générales - Plan du site

Copyright © 2017 SosPronostics.com - Tous droits réservés