Je suis déjà membre
Sos pronostics  
  • sos betting tips
  • Sos apuestas
  • Sos wetten
  • Sos apostas

Pronostic Euro 2016

Retrouvez tous les pronostics Euro 2016 de la rédaction Sospronostics.com. Les grosses affiches font l’objet de pronostic argumenté. Pour les retrouver, cliquez sur "Prono en détail".

Euro 2016 Nos pronostics Euro 2016

Nos pronostics pour les prochains matchs de Euro 2016 ne sont pas encore disponibles. Retrouvez-les très bientôt.

Euro 2016 Nos précédents pronos

Vous trouverez ci-dessous les résultats de nos derniers pronostics sur cette compétition.

Euro 2016 Euro 2016
10/07/2016 19H00
Le prono
France marque 2 buts ou +
La cote
2.25 chez
Le prono en détails
Euro 2016 Euro 2016
07/07/2016 19H00
Le prono
France se qualifie
La cote
1.75 chez
Le prono en détails
Euro 2016 Euro 2016
06/07/2016 19H00
Le prono
-2,5 buts
La cote
1.4 chez
Le prono en détails
Euro 2016 Euro 2016
03/07/2016 19H00
Le prono
France par 1 but d'écart
La cote
3.10 chez
Le prono en détails
Euro 2016 Euro 2016
02/07/2016 19H00
Le prono
Match nul
La cote
3 chez
Le prono en détails
1 - 2 - 3

Euro 2016 : Les 6 groupes

Groupe A : un boulevard pour les Bleus

Tout le monde redoutait l'Italie et la Suède, le tirage au sort a finalement été extrêmement clément avec l'équipe de France qui se retrouvera face à l'Albanie, la Roumanie et la Suisse au mois de juin prochain. Comme lors des Mondiaux 2010 et 2014, elle verra dès les phases de poules les Helvètes se dresser sur sa route. Une routine aux bons souvenirs des Tricolores, qui avaient laminé les Suisses au Brésil (5-2). Alors, la principale menace peut venir des Albanais, qui se sont offert le scalp des Bleus en amical en juin 2015. Les Français ont une revanche à prendre sur les coéquipiers de Lorik Cana. C'est donc malgré tout un groupe plus qu'abordable pour des Bleus qui se doivent de terminer en tête pour s'offrir un huitième de finale tranquille contre un troisième de groupe. La voie est dégagée jusqu'en quart pour les joueurs de Didier Deschamps.

Groupe B : les Britanniques à l'honneur

Le stade Bollaert sera le théâtre de retrouvailles électriques entre l'Angleterre et le pays de Galles. Les deux voisins et meilleurs ennemis vont de nouveau croiser le fer après la dernière double-confrontation en éliminatoires de l'Euro 2012 qui avait vu les Trois Lions l'emporter. Mais depuis, Aaron Ramsey et surtout Gareth Bale ont pris une autre dimension et portent cette formation galloise. Au point de déjouer les pronostics ? Si l'Angleterre se présente comme l'épouvantail de ce groupe, la Slovaquie, la Russie et donc le pays de Galles auront leur mot à dire et peuvent nourrir de grands espoirs face à des adversaires du même calibre. La lutte s'annonce féroce.

Groupe C : Lewandowski retrouve les Allemands

Avec la Pologne et l'Ukraine, l'Allemagne entrera directement dans le vif du sujet dans cet Euro. Les champions du monde en titre partiront bien sûr avec le dossard de favori, mais la tâche ne sera pas aisée. Lors des qualifications, les Polonais leur avaient tenu tête. L'homme fort côté Pologne, c'est Robert Lewandowski. L'attaquant star du Bayern Munich empile les buts depuis le début de la saison et peut faire basculer un match à tout moment, demandez aux joueurs de Wolfsburg (un quintuplé en 9 minutes pour Lewandowski fin septembre). Il retrouvera certains de ses coéquipiers en club et espère leur jouer un mauvais tour. La Pologne l'a fait à l'aller en phases éliminatoires (2-0), alors pourquoi pas dans cette Coupe d'Europe ? L'Irlande du Nord, qualifiée au forceps, fait clairement figure de second couteau et aura bien du mal à se mêler à la bataille pour les phases finales, laissant probablement l'Ukraine terminer sur le podium.

Groupe D : l'Espagne aura fort à faire

Les Espagnols n'auront pas de matchs faciles. Opposés à la République Tchèque, la Turquie puis la Croatie, les double tenants du titre entreront eux aussi directement le vif du sujet. Ils ont des choses à se faire pardonner après un Mondial 2014 complètement raté qui les a vu quitter la compétition dès les phases de poules. Les Croates, avec un milieu de terrain XXL (Modric, Rakitic...), seront leurs principaux rivaux pour la tête de ce groupe. Mais Tchèques et Turcs ne seront pas loin derrière et saisiront toutes les opportunités. Ce groupe D extrêmement dense peut nous réserver son lot de matchs fous !

Groupe E : la poule de la mort

Belgique, Italie, Suède, Irlande : C'est incontestablement le groupe de la mort dans cet Euro 2016. Chaque compétition a le sien, et les Belges, N°1 au classement FIFA, doivent bien regretter ce tirage au sort. Ils croiseront le fer avec les Italiens pour leur entrée en lice. Pas facile. Si tout le monde pense que les 2 premières places sont réservées à la Belgique et l'Italie, attention à la Suède du géant Ibrahimovic. Elle a toutes les capacités pour faire tomber la Belgique et l'Italie, s'appuyant sur son attaquant vedette, frustré de ne pas avoir joué la coupe du monde au Brésil. Et Zlatan est chez lui non ? Pour nous, les Suédois se qualifieront, le public, fan d'Ibra, peut être un élément important. Par contre, l'Irlande semble cependant avoir un wagon de retard sur le trio de tête. Le onze du Trèfle saisira sa chance, mais manque de talent pour s'en sortir...

Groupe F : le Portugal plutôt verni

Comme la France, les Portugais ont été gâtés par le tirage au sort, se retrouvant dans un groupe composé de l'Autriche, la Hongrie et l'Islande. C'est l'occasion ou jamais pour les coéquipiers du grand Cristiano Ronaldo de s'affirmer sur le continent européen. Avec une poule à sa portée, le Portugal n'a pas le droit à l'erreur. Mais attention à l'Autriche ! Avec 9 victoires et un match nul sur les 10 journées des éliminatoires, les Autrichiens ont impressionné. Si ce n'est David Alaba, le défenseur du Bayern Munich, aucun joueur ne se distingue, c'est tout le collectif qui rayonne. Alors si on devait mettre une pièce sur un outsider, nous irions sans hésiter vers l'Autriche, capable de réaliser de grosses prestations dans cet Euro. La Hongrie et l'Islande tenteront d'exister, en surfant sur la bonne dynamique des qualifications.

Les statistiques clés de l'Euro

Une phase finale de Championnat d’Europe génère en moyenne 2.5 buts par match. C’est en tout cas le chiffre qui ressort des trois dernières éditions (2004 ; 2008 ; 2012). Sur cette même période, on constate surtout une statistique intéressante : seuls 20% des matchs disputés lors des phases de groupes se soldent par un nul, contre 40% lors des rencontres à élimination directe !

Notons aussi que toutes les équipes ont trouvé au moins une fois le chemin des filets lors des trois dernières éditions de l’Euro. Enfin, un but sur trois avait été inscrit de la tête en 2012. Une statistique qui pourrait être au moins maintenue en France. Autant dire que Ronaldo, Lewandowski, ou encore Mandzukic seront à surveiller de près…

Ce qu’il faut savoir avant de parier sur l’Euro

Au niveau de la régularité à l’Euro, les Allemands ont atteint six fois la finale (3 titres) en 11 participations et ont placé au moins un joueur sur la liste des meilleurs buteurs à cinq reprises. Le Champion du Monde sera logiquement favori en 2016. De son côté, la Roja est double tenante du titre et tentera d’écrire un peu plus l’histoire en s’imposant sur le sol français. Forts d’une Coupe du Monde réussie, les Bleus sont eux parmi les grands favoris, mais n’ont plus atteint le dernier carré depuis leur sacre en 2000.

A noter également que le Portugal s’est invité dans le dernier carré lors de 3 des 4 derniers Championnats d’Europe. Les coéquipiers de Ronaldo ont toujours craqué sur la fin, mais restent capables de tout.

Présentation générale

Le Championnat d’Europe se déroulera en France, du 10 juin au 10 juillet 2016. Les hommes de Didier Deschamps sont automatiquement qualifiés et disputeront des matchs amicaux jusqu’au début des hostilités. Les autres formations européennes doivent toutes passer par les qualifications, mais grâce à un format beaucoup plus simple (2 qualifiés, meilleur troisième en barrage), tous les grands noms seront présents à l’Euro.

A partir de cette édition 2016, le Championnat d’Europe accueille non plus 16 mais 24 équipes. Une donnée qui fait passer la compétition sur le même format que la Coupe du Monde, avec des huitièmes de finale à élimination directe. Et qui la rend forcément encore plus excitante !

Cet Euro 2016 sera donc l’occasion de briller pour plusieurs nations qui découvriront la compétition. Nous pensons par exemple à la Bosnie-Herzégovine, mais aussi à la Slovaquie, ou encore l’Islande.


google + Facebook SosPronostics Twitter Sos Prono rss

Au sujet de SosPronostics.com

N°1 des forum de paris sportifs, avec + de 4 000 000 de messages, SosPronostics.com est une source inépuisable d’informations pour vos pronostics et vos paris en ligne. C’est aussi le rendez vous de nombreux parieurs pour vivre les matchs en direct et comparer les cotes.

Contactez-nous - Conditions générales - Plan du site

Copyright © 2017 SosPronostics.com - Tous droits réservés